La Ruche, le réseau en action des femmes francophones de Shanghai 

21 novembre 2017 - Rencontre avec Ana Gonzalez, Directrice associée de la galerie ART+ Shanghai

Publié le : 22 novembre 2017

Mardi 21 novembre, Ana Gonzalez nous a reçu chez elle, dans sa très belle galerie, ART+SHANGHAI, sur les bords de la Suzhou Creek... merveilleux !

Actualités - Image d'intro

 

L’art contemporain chinois est pour Ana un rêve devenu réalité et une passion pour des rencontres artistiques surprenantes dans un pays où histoire, culture, politique et art sont étroitement liés

L’art, elle en rêvait déjà quand elle était toute jeune, l’espoir d’une évasion dans l’Espagne de Franco. Mue par une soif d’indépendance et la volonté de sortir du carcan traditionaliste familial, Ana n’hésitera pas à faire des choix tranchés, souvent en rupture : de l’école de Médecine aux Beaux-Arts, et un mariage express qui la laisse seule et libre dans la ville Lumière !

Mais c’est bien le monde tumultueux de la Mode à Paris qui va lancer sa carrière professionnelle. Diplômée de l’Ecole de Design de la Mode et d’une licence de Lettres Modernes à la Sorbonne, elle sera d’abord styliste pour des marques de vêtements enfants, comme Cacharel, puis Directrice de création pour une grand marque américaine. Il faut créer et construire… tout : des équipes de stylisme, aux unités de production jusqu’au sourcing des matières et des tissus. Les voyages s’enchainent… les pays du Golf, la Tunisie, le Maroc et … la Chine !

La Chine va-t-elle être son eldorado ? C’est là qu’elle pourra, à presque 50 ans, aller au bout de ses rêves, et travailler dans l’art. Grâce à la confiance de ses partenaires et la rencontre avec Agnès Cohade, elle ouvrira ART+SHANGHAI en 2007.

Un 10ème anniversaire déjà et autant de découvertes de talents d’artistes dans ce pays aux multiples facettes ! Comment déniche-t-elle les artistes chinois, les jeunes pousses comme les figures connues mondialement ? Shanghai, Pékin, Hong Kong… où se développe et s’expose l’art contemporain chinois ? Quelle perception de l’art contemporain en Chine ? 

Autant de questions sur lesquelles Ana nous a apporté son éclairage tout en revenant sur son parcours qui l’a conduite de Barcelone, à Paris puis Shanghaï ! Encore merci Ana pour ton témoignage émouvant et inspirant de cette femme que tu es, libre et passionnée !

Nous avons également profité de cet événement pour présenter le bilan de l’année passée et notre tout nouveau bureau à l’occasion d’une courte Assemblée Générale. Merci pour votre confiance exprimée au travers de vos votes ! Plein de belles choses nous attendent donc... et nous comptons sur vous pour continuer de partager vos envies, vos idées, vos expériences...